Compte-titre












Mise à jour le 01/10/2021

Qui peut souscrire un compte-titre ?


Toute personne ayant la capacité juridique à contracter peut souscrire à un compte-titre :

- Cela peut être un majeur ou un mineur
- Ceci sans condition de nationalité ou de lieu de résidence
- Une peronne morale peut également ouvrir un compte-titre pour booster sa trésorerie d'entreprise.

Vous pouvez posséder autant de comptes-titres, dans autant d’établissements que vous voulez. Aussi il n’y a pas de limite dans la quantité et la valeur des titres que vous pouvez posséder sur votre compte-titre. Le compte-titre peut se présenter sous forme de compte à titulaire unique, joint ou indivis.

Sachez que la bourse est un marché financier rempli d'opportunités d’investissement aussi bien à court et à long terme.


Investir en Bourse via un compte-titre est nécessaire pour concrétiser ses projets "long terme" et principalement :

- Réaliser un investissement immobilier (achat de la résidence principale par exemple)
- Financer les études supérieures de ses enfants
- Epargner en vue de sa retraite future.

Le but d’un compte-titre est de pouvoir diversifier simplement son patrimoine dans l’espoir d’obtenir des rendements supérieurs aux placements dit "sécurisés" telle qu’une assurance-vie dite "en euros".








Le fonctionnement du compte-titre


Le compte-titre "ordinaire" permet l'investissement sur tous les types de valeurs mobilières.

Ce compte-titre est toujours rattaché à un compte courant pour pouvoir réaliser les achats et ventes de titres, car vous ne pouvez y détenir que des valeurs mobilières. Ainsi, si vous achetez des valeurs mobilières, vous payez avec votre compte courant et les titres achetés, sont crédités sur votre compte-titre.

Selon la même logique quand vous vendez des titres ou si vous touchez des plus-values les sommes gagnées sont versées sur votre compte bancaire. En revanche, s’il vous est nécessaire de rattacher votre compte-titre à un compte courant, vous n’êtes pas obligé d’avoir ces deux comptes dans la même société. Par exemple vous pouvez rattacher votre compte bancaire du Crédit Agricole avec un compte-titre Degiro que vous venez d’ouvrir.


Il permet d’investir sur une large gamme de produits financiers ainsi que sur tous les marchés internationaux :

- Les SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) et FCP (Fonds Communs de Placement)
- Les actions de sociétés françaises ou étrangères
- Les obligations de sociétés françaises ou étrangères
- Les Trackers (ETF)
- Les produits dérivés (Warrants, Certificats, Turbos, etc.)
- Les FCPI (Fonds Communs de Placement dans l'Innovation) et FIP (Fonds d'Investissement de Proximité).


Les avantages principaux d'investir via son compte-titre sont :

- Vous avez accès à toutes les zones géographiques (Europe, États-Unis, Asie, Amérique latine, etc.) vous permettant ainsi de bénéficier du dynamisme et des opportunités liés à la croissance mondiale
- Vous avez également accès à une large gammes de produits financiers
- Un des avantages du compte-titre est qu'il n’existe aucun plafond sur les montants investis. Par conséquent, vous pouvez donc y verser les sommes que vous souhaitez.








Le mode de gestion du compte-titre


De la même manière qu’un compte bancaire courant, un compte-titre peut prendre la forme :

- D’un compte-titre individuel :
Le compte-titre appartient à une seule personne et uniquement cette personne est en droit de réaliser des opérations. En revanche, comme pour un compte courant, il est possible de donner procuration à une personne pour qu’elle effectue des opérations sur ce compte-titre

- D’un compte-titre joint :
Le compte-titre appartient à deux personnes qui peuvent effectuer indépendamment des opérations

- D'un compte-titre indivis :
Un compte indivis (ou compte en indivision) est un compte collectif qui fonctionne avec l'accord de tous ses cotitulaires.








Gestion libre ou gestion sous mandat du compte-titre ?


Quelle que soit la forme que prends le compte-titre, vous pouvez le gérer vous-même si vous avez les compétences techniques pour comprendre les mécanismes de la bourse.
Sinon vous pouvez déléguer la gestion via la gestion sous mandat.


Gestion sous mandat du compte-titre :

Dans ce cas, comme pour une assurance-vie, un mandataire gère pour vous votre compte-titre en fonction d’objectifs que vous avez définis au préalable.
Pour les achats de titres, les principaux acteurs du marché et évidemment les courtiers en ligne mettent à disposition de leurs clients des espaces de gestion sur Internet.
Mais vous pouvez également gérer votre compte par téléphone ou en vous rendant dans une agence.


A noter :

Si vous gérez même votre compte-titre, pour une gestion optimale, il faut consacrer un minimum de temps par jour à étudier les mouvements de la bourse afin d'être le plus réactif possible.
En effectuant des investissements en bourse, les épargnants souhaitent gagner un rendement supérieur, à la longue, à celui des investissements sans risque comme le livret A, le LDDS, le PEL ou l’assurance vie à capital garanti.

Consultez les rendements de notre portefeuille Opcvm - Gammes SPIRICA