Société Civile Immobilière (SCI) à l'IR :
Les charges déductibles des loyers perçus












Mise à jour le 22/11/2021

Société civile immobilière (SCI) à l'IR : Comprendre le résultat foncier


Tout d'abord, on appelle revenus fonciers (ou revenus locatifs), les recettes qu'un particulier retire de la mise en location d'un bien immobilier.

Le résultat foncier provient de la différence entre le revenu foncier et les charges déductibles .

Deux possibilités :
- Le résultat est positif = Bénéfice foncier
- Le résultat est négatif = Déficit foncier.








SCI à l'IR : Les charges déductibles


Déduire les charges des loyers perçus :

- Déduction forfaitaire de 20€ par local
- Les intérêts d’emprunt
- Taxes foncières
- Assurance propriétaire non occupant (PNO)
- Frais de gestion (comptable, avocat)
- Frais de syndic
- Frais d’agence
- Les travaux d’entretien, de réparation ou d’amélioration (sont exclus les travaux de construction, de reconstruction ou d’agrandissement)

Le bénéfice devra être intégré pour le calcul de l’impôt sur les revenus.

A l’IR, les résultats de la SCI sont calculés à proportion des parts de chaque associé.

Exemple :
4 associés à 25%.
Le bénéfice sera réparti à hauteur de 25%.

Voir les charges déductibles de la SCI à l'impôt sur les sociétés (IS)