Prévoyance invalidité :
Comment s'applique la Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA) ?












Mise à jour le 07/12/2021

Assurance PTIA : Comment est-elle constatée ?


L'assurance PTIA (Perte Totale et Irréversible d'Autonomie) est déterminée après consolidation de l'état de santé de l'assuré, suite à une maladie ou un accident survenant pendant la période garantie par le contrat d'assurance prévoyance.
Parfois appelée IAD (Invalidité Absolue et Définitive), ou IPA (Invalidité Permanente Absolue).


Cette garantie prévoyance PTIA s'applique lorsque l'assuré :

- Se retrouve dans, l'incapacité d'exercer une activité ou toute occupation, lui procurant un gain ou profit,
- Et dont l'état, nécessite la présence d'une tierce personne, pour 3 des 4 des actes de la vie courante (se déplacer, se laver, se vêtir, se nourrir).


Selon le contrat d'assurance :

Le risque de Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA) est couvert jusqu'à un âge limite, ou pendant toute la durée du prêt.
Le plus souvent, il faut également que l'assuré reçoive une pension d'invalidité de la sécurité sociale.







Prévoyance PTIA : Du point de vue la compagnie d'assurance


La définition de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie pour les assureurs :

Elle s’associe à la notion d’invalidité des caisses de sécurité sociale.
Attention, elle n’est pas toujours identique aux différentes caisses.

En effet, la compagnie d'assurance peut déterminer elle-même, la réalisation du risque PTIA par ses propres médecins-conseils.

Par exemple :
Un assuré reconnu invalide par sa caisse de sécurité sociale, peut se voir refuser l’attribution de la garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie par sa compagnie d'assurance.