Société Civile Immobilière (SCI) :
Quels sont les avantages pour chaque associé ?













Mise à jour le 08/10/2021

Société civile immobilière (SCI) : Avantages fiscaux





Une SCI relève en principe de l'impôt sur le revenu (IR).
Mais les associés ont la possibilité d'opter pour l'impôt sur les sociétés (IS).


En matière d'impôt sur le revenu :

La SCI n'apporte aucun avantage fiscal.
Les revenus fonciers, générés par la SCI, sont répartis proportionnellement à leur participation entre les associés. Chaque associé verra ses revenus fonciers augmenter, et de fait son imposition.


En matière de succession :

La SCI, permet à des héritiers, d'optimiser leur succession.
Un abattement est appliqué sur le montant des parts du patrimoine hérité. En effet, tous les 15 ans les parents peuvent faire un don de patrimoine d'une valeur de 100 000€ par enfant, exempté de droits de succession.








SCI : L'avantage principal est d'éviter l'indivision





C'est l'avantage principal de la création d'une SCI, quelque soit sa forme : Eviter l'indivision.


Le principal avantage de la SCI, est d'éviter l'indivision :

La SCI, permet de contourner le mode de fonctionnement de l'indivision, impliquant l'unanimité des indivisaires pour toute décision de gestion, même la plus minime.
Avec une SCI, tout est fixé dans les statuts de la société.

Il n'est pas nécessaire d'obtenir l'unanimité des associés pour décider de la gestion de la société :

- Un gérant est nommé
- Il traite les affaires courantes
- Et les décisions les plus importantes sont prises en assemblée selon la majorité fixée par les statuts.









SCI : Les autres avantages





Bien entendu, investir dans l'immobilier via une Société civile immobilière (SCI), apporte de nombreux avantages.

Quelques avantages de créer une SCI :

- Se grouper à plusieurs pour acheter
- Mutualiser les risques
- Répartir les travaux
- Chaque associé est caution sur la totalité du prêt
- On préserve l'anonymat (anonymat des propriétaires)
- Transmission du patrimoine à ses héritiers plus facile (car on transmet des parts).
Elle peut se faire au fur et à mesure sans impact sur la gestion, c'est-à-dire sans taxes.
On peut vendre des parts de gré à gré, pas besoin de droit de mutation donc frais à hauteur de 5% au lieu de 10%.







SUJETS LIES A LA SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE (SCI)






AUTRES SUJETS D'ACTUALITE