Revenus fonciers :
quelles sont les charges déductibles ?












Photo d'une flèche animée Consultez tous les sujets en rapport




Mise à jour le 26/05/2023



Revenus fonciers : charges déductibles des loyers perçus




Image d'une flèche Charges déductibles sur les revenus fonciers :

Image d'un carré orange Frais liés aux dettes qui pèsent sur l’immeuble (intérêts, frais de dossier, honoraires de notaire);
Image d'un carré orange Charges liées à des travaux d'entretien et de réparations;
Image d'un carré orange Frais de gestion (rémunérations concierge, administrateur de biens, honoraires d’avocats...);
Image d'un carré orange Charges diverses.


Les charges à déduire, sont celles payées en cours d’année d’imposition.


















Photo d'une calculatrice Devis assurance de crédit immobilier en ligne !


















Revenus fonciers : déduire les dépenses d’entretien et de réparation




Image d'une flèche Les dépenses d’entretien et de réparation :

Image d'un carré orange Maintenir ou remettre en bon état;
Image d'un carré orange Permettre l’usage normal.

Image qui désigne une flèche noire droite Sans modification de consistance, d’agencement ou d’équipement initial.



Image d'une flèche Exemples :

Image d'un carré orange Remise en état du gros œuvre;
Image d'un carré orange Réfection des canalisations;
Image d'un carré orange Réfection du chauffage.












Revenus fonciers : déduire les dépenses d’amélioration




Image d'une flèche Les dépenses d’amélioration :

Image d'un carré orange Apporter des équipements nouveaux ou adaptés à la vie moderne (logement).

Image qui désigne une flèche noire droite Sauf exceptions, les dépenses d’amélioration, ne sont pas déductibles pour les locaux professionnels.



Image d'une flèche Exemples :

Image d'un carré orange Installation d’un chauffage central;
Image d'un carré orange Installation d’une salle d’eau;
Image d'un carré orange Equipement du logement pour personnes handicapées.