Fonds commun de placement dans l'innovation (FCPI) :
Les avantages d'investir sur ce support













Mise à jour le 01/10/2021

Fonds commun de placement dans l'innovation : Fonctionnement





Créés par la loi de Finances de 1997, les FCPI permettent aux particuliers d’investir dans le capital de PME innovantes et non cotées.


Ainsi :

- Les sociétés peuvent se développer
- Et les investisseurs bénéficient d’avantages fiscaux.


Il est possible d’investir dans un FCPI par le biais :

- D’un compte-titre ordinaire
- D'un plan d'épargne en actions (PEA)
- D'un contrat d’assurance-vie


Il existe différents types de fonds de capital investissement :

- Les FCPI (Fonds Communs de Placement dans l’Innovation) :
Investissent dans des sociétés innovantes non cotées en bourse à hauteur de 70% minimum
- Les FIP (fonds d’Investissement de Proximité) :
Investissent dans des PME régionales (issues de tous secteurs) non cotées en bourse à hauteur de 70% minimum.
Voir les informations sur le FIP.








FCPI : Investir et bénéficier d'une réduction d'impôt





L’investissement en FCPI, permet une réduction de l’impôt sur le revenu.

A hauteur de 25% du montant investi.

En contrepartie, les investisseurs doivent conserver leur part minimum pendant 5 ans.








FCPI : Attention aux différents frais





3 types de frais sur les Fonds communs de placement dans l'innovation :

Frais d’entrée :
Comptez de 4 à 5% .

Frais annuels de gestion :
Comptez entre 3 et 4% par an.
Représentant, un cumul de 30% à 40%, de l'encours sur 10 ans.

Autres frais :
Les frais de commissions de mouvement ou de surperformance...
Mais également, des frais de sortie anticipée, quand celle-ci est permise.






SUJETS LIES AUX MARCHES FINANCIERS






AUTRES SUJETS D'ACTUALITE