Contrat d'assurance-vie :
Transmettre les capitaux à ses enfants












Mise à jour le 20/09/2021

Bénéficiaire du contrat d'assurance-vie : Transmettre les capitaux à ses enfants


Les premiers bénéficiaires, d'un contrat d'assurance vie, sont souvent les conjoints et ensuite les enfants.


Evitez de nommer les enfants dans la clause bénéficiaire :

Comme pour le conjoint, évitez les libellés nominatifs dans votre contrat d'assurance-vie.
Car à chaque nouvelle naissance, il faudra réactualiser la désignation, pour que tous les enfants soient bénéficiaires du contrat.


N'oubliez pas de préciser "vivants ou représentés" :

Sans la précision "vivants ou représentés", si l'un de vos enfants décède avant vous, vos petits-enfants seront exclus du partage.

Notre conseil :
Vous pouvez souscrire, un contrat d'assurance-vie par enfant.
Ainsi les capitaux seront bien reglés à chaque enfant, et plus rapidement.








Assurance-vie : La clause bénéficiaire pour désigner ses enfants


Clause bénéficiaire permettant un partage égal entre les enfants :

"Mes enfants, nés ou à naître, par parts égales entre eux, en cas de prédécès ou de renonciation de l'un d'eux, ses propres enfants vivants ou représentés pour sa part, à défaut mes héritiers".

Ainsi, tous vos enfants seront alors, bénéficiaires du contrat d'assurance-vie.
La renonciation est prévue, permettant à un bénéficiaire de se désister au profit de ses propres enfants.