Assurance-vie :
La fiscalité de la rente viagère












Mise à jour le 03/03/2022

Qu'est-ce qu'une rente viagère ?


Contraitrement à la sortie en capital, où le souscripteur de l'assurance-vie perçoit son épargne augmentée des intérêts en une seule fois, la rente viagère est un mode de sortie progressif.


La rente viagère est :

- Une somme d'argent
- Versée de manière régulière, par la compagnie d'assurance, au souscripteur du contrat en contrepartie d'une aliénation du capital.

L'épargne constitutive de la rente, est acquise à l'assureur, et ne peut être restituée au souscripteur.

Cette rente est dite viagère, car son versement court jusqu'au décès du souscripteur.
A la différence d'une rente dite ""temporaire", qui est servie pendant un temps défini.







La fiscalité applicable sur la rente en assurance-vie


En assurance-vie, la rente viagère est à titre onéreux, car elle est versée en contrepartie de l'aliénation du capital (impossibilité de revenir sur votre décision).
Il faut donc la différencier de la rente viagère à titre gratuit, vous permettant de recevoir une rente sans contrepartie. Par exemple, il peut s'agir de la somme qu'un parent verse jusqu'à son décès à un enfant.


Comment est calculé le montant de la rente viagère ?

Le montant de la rente viagère est déterminé à partir de deux éléments :
- Le capital cédé à l'assureur
- Et l'espérance de vie du crédirentier.

La rente peut-être versée mensuellement, trimestriellement ou bien annuellement.
Les arrérages (ou périodicité des versements), sont indiqués dans le contrat de vente, ainsi que le lieu et le type de paiement.


Attention à la fiscalité à laquelle est soumise votre rente viagère :

Ce n'est plus celle de l'assurance-vie qui s'applique (après 8 ans d'assurance : 7,5% + 17,20% après abattements).
Mais celle spécifique des rentes viagères, qui selon votre situation patrimoniale peut être plus lourde.

C'est en tout cas un élément à prendre en compte avant de vous décider.
Ces rentes viagères, sont taxées à l'impôt sur le revenu, mais pour une partie seulement.


Cette fraction taxable est déterminée en fonction de votre âge au moment où vous avez décidé d'opter pour une rente viagère, elle représente :

- 70% du montant de la rente viagère : Si vous avez moins de 50 ans
- 50% du montant de la rente viagère : Si vous avez de 50 à 59 ans
- 40% du montant de la rente viagère : De 60 à 69 ans (Période de départ à la retraite)
- 30% du montant de la rente viagère : A 70 ans et plus.

Les prélèvements sociaux, ne s'appliquent, que sur la fraction de la rente imposable à l’impôt sur le revenu.


Rente viagère ou capital ?

Demandez la solution la plus adaptée à votre Conseiller en investissement financier avant toute décision.
Car la sortie en rente viagère est irréversible.